Julien Willig

Salut, c’est Julien, le Toulousain qui hait la chaleur.

 

C’est pas de bol, on est d’accord. Cela dit, j’adore Toulouse. Les vieilles briques, le marbre blanc. Les disquaires, les salons de thé. Les chocolatines.

 

Vous savez qu’il y avait des momies dans les cryptes de certains couvents toulousains ? C’est le sujet de mon mémoire d’histoire de l’art, en plus d’être raconté dans une nouvelle… J’aime les momies.

 

En plus de ces chers corps secs, mes écrits comportent principalement de la space fantasy et de bonnes doses d’aventure. Ainsi les vaisseaux font piou piou dans l’espace et les courses-poursuites s’achèvent en gamelles de sable dans Sous des milliers de soleils – « Moins de chansons, plus d’explosions », aurait dit l’équipe du film Atlantide, l’Empire perdu.

 

Et pourtant, des chansons j’en écris pas mal ! Je suis chanteur, guitariste, bassiste, mandoliniste, auteur-compositeur-interprète et auto-producteur. Beaucoup de mots compliqués, mais en gros mes musiques sortent régulièrement sur mon compte YouTube, et l’on y trouve même les thèmes de certaines œuvres publiées ici, au Café Cobalt.

 

Derniers éléments, et non les moindres : je vis avec une chatte aussi noire que son âme nommée Yumi, et j’imite bien Gollum paraît-il.

 

Que la Force soit avec vous.

Œuvres publiées