0

Le Café Cobalt

samedi 4 mai 2019

Fingers Out 2 : Les participations des Baristes

Donner tort - Julien Willig

Assis seul sur mon trône de marbre et d’obsidienne,

Je retiens le cor brisé

De l’Espoir, un fantôme qui partageait mes gênes

Et dont on m’a privé.

Oubliez l’horizon, car la joie ne se lèvera

Plus jamais de guérison sur nos cœurs, seuls, livrés au trépas.


J’étais pourtant le roi de cette cité magique,

Aux remparts immaculés ;

Enduit de désarroi et de venin cynique,

J’ai rêvé de m’immoler.

J’ai même osé renier à jamais le long et lent sommeil

De la mort embaumée pour faire de mon orgueil un soleil.


Mieux vaut mourir plus tôt que tard, pas de quoi rire pour un vieillard,

Est-ce ma raison qui s’évapore ou le poison qui brûle mon corps ?

Et sous ces cendres qui s’amoncellent s’est insinuée, si sincère,

Cette sensation : une étincelle effervescente et poussière.


J’avais confié ma chair à l’assemblée des sages

Détenteurs de vérité,

Pour épargner mes terres des ombres de l’orage

Et sauver ma lignée.

Mais l’aîné de l’Espoir à jamais m’aura été ravi,

Il ne reste que le Couard, ce murmure qui engourdit ma vie.


Mieux vaut mourir plus tôt que tard, pas de quoi rire pour un vieillard,

Est-ce ma raison qui s’évapore ou le poison qui brûle mon corps ?

Et sous ces cendres qui s’amoncellent s’est insinuée, si sincère,

Cette sensation : une étincelle effervescente et poussière.


Ô lumière, libère-moi de la nuit qui m’assèche,

Tous ces fers sur mon âme ont détruit ma sagesse.

Je m’étais fourvoyé, j’avais cru en la sphère

Aux noirs reflets dorés, mais c’était la misère

Que j’avais déclenché du fond de ma colère,

Et j’ai voulu blesser le cadeau de ma chair.

Est-ce maintenant l’heure du néant ?

J’accepte enfin mon sort, mais que je sois seul dans la mort.


Pardonne-moi. Pardonnez-moi…



(À Denethor, le dernier intendant du Gondor, et à ses fils.)



[Voici un enregistrement de cette chanson. Ce n’est qu’une démo de modeste qualité, réalisée le jour même avec les moyens du bord, mais j’espère qu’elle vous plaira tout de même. Une version plus soignée, cette fois avec tous les instruments, viendra... plus tard.]


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis !